Jean de Dinteville - La coiffure
La dague - Le collier

En 1520 Jean de Dinteville faisait partie de la suite royale de François 1er. C'est un homme très cultivé et surtout c'est un passionné de peinture. Il aime la musique, les sciences, les idées modernes, etc. C'est grâce à son frère, évêque d'Auxerre (François de son prénom) qu'il va rencontrer François ler. La stratégie du Roi de France est alors complexe François de Dinteville (son frère) est l'envoyé spécial de François ler à Rome. Il souhaite devenir l'ami du Pape pour ensuite aider Henri VIII dans son projet de divorce avec Catherine d'Aragon. Seul le Pape peut annuler un mariage. En retour Henri VIII deviendrait l'ami de François ler qui cherche des alliés pour contrer Charles Quint.
François ler
comptait beaucoup sur les frères Dinteville pour soigner sa royale destinée.
Les liens de François ler avec la famille Dinteville s'étendaient jusqu'au père :  Gaucher de Dinteville. C'était l'ami de Guillaume de Budé qui conseilla François 1er pour la création du Collège Royal (qui deviendra par la suite le Collège de France).

Durant les 9 mois de son séjour à Londres,  il supporta difficilement le climat. Il sera paralysé les dix dernières années de son existence. Il meurt en 1555,  à 51 ans .

Dans sa main l'ambassadeur tient une dague dans son fourreau. Sur ce dernier est gravé son âge : 29 ans
Jean de Dinteville possède bien en vue sur sa poitrine l'ordre royal de Saint Michel. 
Dans la coiffure de Dinteville on observe un crâne d'or broché. Il s'agit d'un bijoux qui évoque la devise familiale des Dinteville « MEMENTO MORI » c'est à dire, « souviens-toi de la mort »...